COMMENT POSER LES BONNES INTENTIONS POUR 2020




Bonjour à tous,


L’année 2019 touche bientôt à sa fin.


A cette période de l’année, il peut être intéressant de prendre le temps de faire le point sur l’année écoulée, et ce, dans le but de poser les bonnes intentions pour l’année à venir.


Toutefois, il peut être difficile d’y voir clair et de savoir par où commencer. Alors, comment procéder ?


Je vous propose le raisonnement suivant :

  1. Faire le point sur sa symptomatologie

  2. Déterminer la ou les erreurs

  3. Pour en trouver la cause et donc… la solution

  4. Afin de poser la bonne intention en 2020

ÉTAPE 1 : FAIRE LE POINT SUR VOTRE SYMPTOMATOLOGIE


Je vous propose dans un premier temps de faire le point sur vos symptômes. Quels sont les symptômes qui ont disparu en 2019 ? Quels sont ceux qui sont apparu et quels sont ceux qui ont complètement stagné, ou empiré ? Certains symptômes ont il diminué en intensité ? Construisez ainsi un tableau composé de 5 colonnes comme le suivant (les symptômes cités ne sont que des exemples) :



Ce tableau va vous permettre d'avoir une image précise et objective de la situation actuelle. Ainsi vous pourrez apprécier les éventuelles améliorations (source de motivation pour continuer les traitements) ou au contraire, la totale stagnation de votre état de santé (ce qui est assez rare) ou dans les pires cas les aggravations. Ainsi vous réaliserez que la vie n'est que mouvements et que rien n'est jamais figé, y compris votre état de santé. Preuve qu'il est possible de faire bouger les choses pour le mieux, ce qui passe principalement par le bon état d'esprit.



ÉTAPE 2 : DÉTERMINER LA OU LES ERREURS


Ensuite, posez-vous les bonnes questions afin de déterminer :



  • Ce qui vous a permis de vous améliorer cette année

  • Ou au contraire, ce qui vous empêché de vous améliorer



Ai-je abandonné trop vite ?

Ai-je bien pris mes traitements ?

Ai-je suivi mon protocole de manière sérieuse et rigoureuse ?

Mon approche globale de soins est-elle exhaustive et méthodique ?

Ai-je bien continué mon suivi avec mon thérapeute ?

Mon état d’esprit est-il le bon ?

Ai-je passé trop de temps sur les forums de malade ?

Est-ce que je me suis laissé aller au niveau de mon alimentation ou de mon hygiène de vie ?

Ai-je passé trop de temps sédentaire ?

Ma guérison a-t-elle été freinée par une relation toxique dans mon entourage ?

Mon environnement est-il propice à la guérison ?

Est-ce que je me suis éparpillé au niveau des traitements ? Par ex : ai-je constamment changé de techniques de soin (alterner sans cesse antibiotiques, huiles essentielles, plantes sous forme de préparation traditionnelle, homéopathie, fréquences rife) au cours de cette année, lesquelles perdent de facto toute efficacité ?


Pour vous aider à vous poser les bonnes questions, vous pouvez vous référer à mon article sur les erreurs les plus fréquemment rencontrées en cas de Lyme chronique.


Demandez vous également si cette erreur est récurrente.



ÉTAPE 3 : POUR EN TROUVER LA CAUSE


Ensuite je vous propose de vous poser une seule et même question :


  • Pourquoi ai-je commis cette erreur ?


Par exemple, si vous avez abandonné trop tôt (erreur numéro 1 de la liste), demandez-vous pourquoi.


Est-ce parce que vous ne croyez pas à votre propre guérison ? Auquel cas, il faudrait travailler sur la cause de cette pensée limitante et conditionner votre esprit à la guérison à travers différentes techniques de pensée positive. À force, votre esprit sera conditionné au point que vous et votre corps finiront par déployer les mécanismes nécessaires à la réalisation concrète de cette affirmation. Une croyance détermine le potentiel. C’est elle qui permet de passer à l’action et de créer sa propre réalité et donc son avenir. En croyant, vous n'abandonnerez pas.


Est-ce parce que vous ne comprenez pas les tenants et les aboutissants de votre protocole et de votre maladie ? Auquel cas posez les bonnes questions à votre thérapeute lors de votre prochaine séance. Le parcours de guérison est tellement long et rude qu'il est fondamental de comprendre son traitement, et donc d’être en phase avec sous peine d'abandonner trop tôt. La motivation qui accompagne cette compréhension aidera à puiser dans vos ressources les plus profondes en cas de découragement, de désespoir et d'affaiblissement. En comprenant, vous n'abandonnerez pas.


Est-ce parce que les résultats tardent à arriver ? Auquel cas il va falloir vous conditionner mentalement au long chemin de guérison caractéristique des syndromes infectieux multi-systémique qui sont par définition causés par des infections froides et donc persistantes (bien que curables). En comprenant l'effet cumulatif des soins naturels, ainsi que les mécanismes sous-jacents des infections froides, du système hormonal et de l'inflammation, le rôle de l'alimentation, l'intérêt des plantes médicinales et l'impact des toxines environnementales, vous vous préparez intelligemment au long chemin de guérison qui vous attend. Votre esprit et votre corps ne feront qu'un et travailleront tous les jours de pair vers la guérison finale. En sachant, vous n'abandonnerez pas.



ÉTAPE 4 : POSER LA BONNE INTENTION POUR 2020



Le fait de comprendre la cause va vous permettre de déterminer la solution, et surtout, de la mettre en application en bonne intelligence pour l’année à venir.


Listez donc les conclusions pratiques tirées de la (ou des) cause(s) de chaque erreur.


Dressez ces conclusions sous la forme d’une liste (de préférence écrite à la main) constituée de termes strictement positifs que vous relirez chaque jour de l’année prochaine et à chaque moment de découragement et d’affaiblissement.

Exemples :

  • Cette année, je vais m’accrocher à mon traitement car je crois en ma guérison et car mon corps est un trésor de guérison.

  • Cette année, je vais m’accrocher à mon traitement car celui-ci est parfaitement adapté à mon problème de santé.

  • Cette année, je vais m’accrocher à mon traitement car j’ai compris que pour l’emporter sur l’infection persistante, il me fait être adopter la même stratégie : la persistance. Je suis plus fort et plus intelligent que l'infection.


Il ne s’agit que d’un exemple mais vous saisissez l’idée.


Aussi dérisoire qu’il n’y paraisse, cet outil est extrêmement puissant pour ne pas retomber dans les travers passés, et pour déployer l’énergie et le bon état d’esprit qui soutiendront le processus de guérison pour accéder à la guérison finale.




Bonnes fêtes de fin d'année à tous et que 2020 soit l'année de la guérison !



SOPHIE'S
COOKING TIPS

#1 

I'm a paragraph. Click here to add your own text and edit me.

 

#2

I'm a paragraph. Click here to add your own text and edit me.

 

#3

I'm a paragraph. Click here to add your own text and edit me.